420 Chemin De Moularès, Quartier port Marianne,

34070 MONTPELLIER

France


09 70 35 18 43 / 06 87 20 34 00

Quelques repères dans le monde psy... 

Vous souhaitez consulter un psy, mais quel psy ?

Quelles sont les différences entre "les psy" ?

Le psychothérapeute : 

Le psychothérapeute est spécialisé dans le soin psychique et l’aide à la personne avec une ou plusieurs méthodes thérapeutiques déterminée (EMDR, psychanalyse, thérapie systémique, art-thérapie, …) Il s'est formé à l'université pendant au moins 6 années : il est titulaire d'un Master 2 en psychanalyse ou TCC. Et il a  validé une formation complémentaire en psychopathologie et effectué un stage long en institution. Sa formation est reconnue par l’Agence Régionale de la Santé.

Le titre de psychothérapeute est protégé et réglementé par la loi du 10 mai 2010.

https://www.psychotherapeute-montpellier.net

 

 

 

Le psychiatre :

Le psychiatre est médecin,  spécialiste des troubles psychiatriques. Il est habilité à évaluer la santé mentale du patient et donc à poser un diagnostic. Il peut par conséquent donner un traitement approprié et décider d’une éventuelle hospitalisation. Lui seul peut prescrire des médicaments (antidépresseurs, anxiolytiques, psychotropes). Ses consultations sont remboursées par la sécurité sociale.

Le psychologue :

 Le psychologue a suivi une formation en psychologie pendant 5 ans. Plusieurs spécialités existent, mais celui que l’on va consulter est généralement psychologue clinicien. Il est habilité à faire passer des bilans et des tests ( tests psychométriques, tests d'intelligence, de QI, tests de personnalité…) . Le psychologue peut être formé à la psychothérapie et proposer des consultations de psychothérapie, mais ce n’est pas le cas de tous. Le titre de psychologue est protégé et réglementé par la loi.

Psychanalyste Villeneuve-lès-Maguelone

Le psychanalyste :

Il utilise comme référentiel théorique et comme technique la psychanalyse découverte par Sigmund Freud. Il a été formé à la théorie analytique et a lui-même fait une analyse personnelle. Le psychanalyste fait régulièrement des supervisions cliniques auprès d’un autre analyste expérimenté. Dans sa pratique, il peut être d’orientation freudienne, lacanienne (les deux n’étant pas contradictoires), jungienne, etc… Cependant, ce titre n’est pas protégé. Il convient donc d’être vigilant et de se renseigner sur la formation et l’orientation du professionnel que l’on souhaite consulter.

 

Les titres de psychopraticien, psychanalyste, analyste, thérapeute analyste, n'étant ni protégés, ni reconnus, ni règlementés, sont accessibles à tous, sans aucune condition de formation, ni de diplôme.

DÉFINITION DE LA PSYCHOTHÉRAPIE

Définitions génériques de la psychothérapie

Les psychothérapies (thérapies par la psyché) ont pour vocation de soigner par l'esprit des souffrances tant psychiques que somatiques dans le cadre d'une relation à un psychothérapeute. La psychothérapie est souvent considérée à tort comme un soin de l'esprit.

La psychothérapie est distincte du ''counseling'' (conseil) ou du coaching, en vogue et qui ne présupposent ni formation universitaire ni formation à la psychopathologie, bien que ces activités soient parfois exercées par des psychologues et/ou des psychiatres de formation.

* Vocabulaire de psychopédagogie et de psychiatrie de l'enfant, Robert Lafon, PUF 1963 :

Est psychothérapie toute thérapeutique d'ordre exclusivement psychologique ou psycho-pédagogique appliquée à des troubles dont le mécanisme sinon le point de départ est essentiellement ou principalement psychogène (c'est-à-dire en pratique conflictuelle le plus souvent) même si les manifestations apparentes en sont somatiques ; il s'agit d'une action psychique sur le psychisme et par conséquent d'une relation d'homme à homme où le psychothérapeute ne dispose que de son propre psychisme pour atteindre le psychisme troublé, conscient et inconscient de l'autre, et y ouvrir en collaboration des voies de résolution aux crises et aux conflits, ou plus rarement des voies de satisfaction aux carences.

 * Vocabulaire de la psychanalyse J.Laplanche et J-B.Pontalis, PUF 1973 :

Au sens large, toute méthode de traitement des désordres psychiques ou corporels utilisant des moyens psychologiques et, d'une manière plus précise, la relation du thérapeute et du malade : l'hypnose, la suggestion, la rééducation psychologique, la persuasion, etc. ; en ce sens, la psychanalyse est une forme de psychothérapie. Sous le nom "psychothérapie analytique" on entend une forme de psychothérapie qui s'appuie sur les principes théoriques et techniques de la psychanalyse, sans cependant réaliser les conditions d'une cure psychanalytique rigoureuse.

* Petit Larousse de la Psychologie, 2008 :

Toute utilisation de moyens psychologiques pour traiter une maladie mentale, une inadaptation ou un trouble psychosomatique. Cette définition très large quant aux techniques susceptibles d'être utilisées et quant aux indications (qui peuvent par le biais psychosomatique, recouvrir presque tout le champ de la pathologie organique) correspond à la très grande diversité des pratiques psychothérapiques et de leurs théorisations. Toutes les formes de psychothérapie peuvent cependant être ramenées, selon F. Guattari, à « une gestion savante et si possible, améliorée de la relation interhumaine ». Elles vont donc impliquer trois termes essentiels :
1) le patient porteur de symptômes ou inadapté ;
2) le thérapeute à la fois dépositaire de connaissances et d'un savoir-faire spécialisé ;
3) un moyen privilégié de communication.

* Dictionnaire de la Psychanalyse 2ème édition, Encyclopeadia Universalis et Albin Michel 2001 :

On définit actuellement la psychothérapie comme un traitement opérant par des procédés psychologiques. Ces procédés s'opposent aux traitements physico-chimiques des autres thérapeutiques, l'environnement agissant alors sur l'organisme par des signaux et non par une influence matérielle. Mais on ne peut considérer comme technique psychothérapique toute information provenant du milieu, ce qui engloberait les diverses formes d'apprentissage et de conditionnement. On réservera donc le terme de psychothérapie aux effets de la relation qui s'établit entre le patient et le thérapeute. La psychothérapie se caractérise, dit-on, par sa technique et non par son objet. Elle n'est pas réservée en effet au traitement des maladies mentales, puisqu'elle s'applique à certains troubles corporels (troubles fonctionnels sans troubles organiques, affections psychosomatiques) et à certaines difficultés d'adaptation (familiale, scolaire ou conjugale, par exemple) qui n'ont pas un statut psychopathologique bien défini.

420 Chemin De Moularès, Quartier port Marianne,

34070 MONTPELLIER

France


09 70 35 18 43 / 06 87 20 34 00